Cicatrisation 2017-01-26T22:45:05+00:00

Voici mes recommandations pour une bonne cicatrisation :

 

La séance de tatouage est terminée. Je me suis appliqué, tant que faire ce peut, afin que ton nouveau tattoo soit parfait. Maintenant le résultat final dépend aussi de toi et de la façon dont tu vas t’en occuper pendant le prochain mois.
Le travail de cicatrisation reste à faire : tu en es responsable et tu dois suivre scrupuleusement mes indications. Les soins et les précautions que tu accordes à ton tatouage dans les jours suivant sa réalisation ont autant d’importance que les conditions dans lesquelles il a été effectué.

Voici mes conseils…

 

En résumé :

 

Nettoyer son tattoo tous les jours avec du Septivon® pendant la première semaine.

Ne pas rester longtemps sous la douche.

Mettre du Cicatryl® ou du Cicalfate® trois à quatre fois par jours, en fine couche, pendant trois semaines.

Protéger son tattoo des frottements, poussières et produits chimiques.

Ne surtout pas gratter même si ça démange.

Ne surtout pas essayer d’enlever les croûtes. Elles doivent tomber toutes seules !!!

Ne pas se baigner pendant au moins 3 semaines.

Ne pas faire de sport pendant au moins 2 semaines.

 

En détail :

 

De retour à la maison :

Toujours bien se laver les mains avant de toucher son tatouage.

Enlever délicatement le pansement. S’il colle, il ne faut pas hésiter à le mouiller à l’eau froide ou tiède.

Nettoyer doucement et soigneusement le tattoo avec du Septivon® afin qu’il soit bien propre. Les deux premières opérations peuvent se faire sous la douche à condition qu’elle soit brève. Ensuite il faut le sécher sans frotter avec du sopalin.

Laisser le tatouage à l’air libre autant que possible (si l’environnement est sain). Sinon il faut remettre un pansement ou un vêtement ample en coton (si aucun suintement n’est constaté).

Avant de se coucher, il faut mettre un peu de Cicatryl® en massant légèrement. Ne surtout pas ’’noyer’’ le tattoo sous une couche épaisse de crème. Après application il ne doit en rester qu’une très fine couche. Donc il faut enlever l’excédent en tamponnant avec un sopalin.
Ensuite il faut protéger son tattoo pour la nuit avec un nouveau pansement afin de le garder au propre et d’éviter de tacher ses draps avec les rejets d’encre ou légers suintement éventuels.

 

Les premiers jours :

Prendre des douches rapides en prenant le soin de nettoyer soigneusement son tattoo au Septivon®. Le sécher en tamponnant doucement avec une serviette propre ou de l’essuie-tout.

Appliquer une fine couche de Cicatryl® ou de Cicalfate®, trois à quatre fois par jours.

Laisser son tattoo à l’air libre autant que possible.

Sinon, porter des vêtements de préférence amples et en coton.

Protéger le tattoo avec un pansement uniquement si l’environnement n’est pas sain, s’il y a risque de frottement, ou si le tattoo n’est pas parfaitement sec.

Ne surtout pas gratter même si ça démange. C’est un phénomène normal.

Ne surtout pas essayer de retirer les croûtes qui se forment, elles doivent absolument tomber toutes seules (en général en 5 à 10 jours)

A éviter absolument : Les bains de mer
La Piscine
Le jacuzzi
Le sauna
L’exposition au soleil
Les séances d’UV
Le sport
Tout ce qui fait transpirer

Si une réaction inflammatoire est constatée plusieurs jours après la séance ou si le tattoo reste douloureux, ne pas hésiter à me contacter. De même, en cas de doute, mieux vaut me demander des conseils supplémentaires, que de poser des questions à n’importe qui d’autre…

 

Le premier mois :

Une fois les dernières croûtes tombées, le tatouage est enfermé sous la peau nouvelle qui s’est formée. Il paraît moins noir, c’est normal il y a une couche de peau neuve par-dessus les pigments que l’on voit désormais par transparence à travers l’épiderme.

On peut continuer à mettre du Cicatryl® ou du Cicalfate® 2 fois par jour ou bien passer à une crème hydratante jusqu’à la fin du mois.

On peut reprendre le sport et le tattoo est moins sensible aux frottements.

On peut reprendre la piscine au bout de 3 semaines si vraiment on y tient.

Les bains de mer, le soleil ou les séances d’UV restent à proscrire.

 

Par la suite :

Hydrater son tatouage à l’aide d’une crème hydratante peut permettre d’améliorer le rendu final. Ce n’est pas obligatoire mais ça ne peut pas faire de mal.

Protéger son tattoo du soleil (des UV) avec de la crème solaire pendant les premiers mois.

Penser a son prochain tatouage 😉